Notre définition du coaching individuel

C’est une méthode d’accompagnement qui permet à une personne

  • De découvrir et d’expérimenter des aspects inutilisés de son propre potentiel
  • De surmonter des limites personnelles auxquelles elle se heurte

Plutôt que de fournir une expertise ou des solutions, le principe du coaching est d’aider les individus à s’aider eux-mêmes. Son approche est réflexive : Quelles sont les croyances qui peuvent limiter l’action ? Quelles sont les ressources potentielles ? L’objectif est de permettre au coaché de définir des objectifs et des actions qui respectent sa personnalité et l’aide à améliorer sa performance dans son rôle au sein de l’organisation.

Le coaching permet à un individu de prendre du recul par rapport à ses activités quotidiennes et, avec l’aide d’un coach, de considérer avec objectivité les situations complexes ou les challenges auxquels il doit faire face. Grâce à l’amélioration de sa capacité à influencer et à accroître son impact, le coaché sera à même de développer de nouvelles façons d’aborder les situations et renforcera ainsi sa confiance dans la gestion des problèmes.

Comment le coaching peut-il être utilisé dans un contexte de développement ?

Les programmes de coaching peuvent être adaptés aux différents stades de la progression de la carrière individuelle. Le coaching de développement porte sur une situation-cible, il vise à libérer le potentiel lié au talent ou au style. Il procède par analyse affinée de la situation, des obstacles à éviter et des leviers d’action. Il se conclut par un plan détaillé de la préparation et de l’action elle- même.

Le coaching de résolution s’adresse à une personne qui se heurte à des limites personnelles. Il procède en trois temps : diagnostic, élargissement du champ de conscience, mise en œuvre. Il se conclut par la résolution de la difficulté comportementale ou situationnelle.

Quels sont les éléments clés de notre déontologie de coachs ?
  • Notre extériorité par rapport à l’organisation ou l’entreprise
  • Le ciblage précis d’un objectif professionnel avec notre client-coaché (non thérapeutique)
  • Notre responsabilité envers notre client- coaché, notamment notre capacité à distinguer l’intérêt de la personne et celui de l’entreprise et à créer un climat de confiance entre toutes les parties
  • Le respect de la confidentialité entre le coach et le client-coaché
  • Notre bienveillance et notre profond respect des personnes
  • L’utilisation d’outils et de méthodes reconnus et sur lesquels nous sommes formés et/ou certifiés
  • Notre supervision régulière