Mentors et Mentorés : Se préparer à une relation efficace de mentorat

L’organisation d’une formation pour les mentors est-elle une initiative futile ?

C’est chose admise qu’un mentor est un manager expérimenté ou un cadre chevronné. Dans une relation de mentorat, le mentor possède la plus longue expérience et il est supposé partager ses connaissances pour aider et soutenir le mentoré à devenir « la personne qu’elle veut être » (Eric Parsloe).

En revisitant les diverses publications relatives aux traits de personnalité idéales d’un mentor, on pourrait imaginer que les comportements tant attendus des entreprises, relèvent des caractéristiques d’un « surhomme » exemplaire et inspirateur.

Dans cette optique, il apparaît quelque peu inconvenant de concevoir un programme de formation pour les mentors. Lorsque vous invitez ces managers expérimentés à une session de formation au mentorat, ils pourraient percevoir cette initiative comme autant utile que celle de « porter l’eau à la rivière ». Pire encore, quelques représentants de cette espèce rare pourraient vous blâmer de leur faire perdre leur temps « envoyez moi simplement le dossier et les documents et ce sera bien suffisant » ou encore, prétendront qu’ils n’ont rien à apprendre sur le leadership.

L’organisation d’une formation pour les mentors est-elle donc une initiative futile ? En tant que responsable des programmes de mentorat, ne devriez-vous pas plutôt vous focaliser sur des directives claires et précises à suivre, des « to do » listes ainsi que sur les indicateurs de réussite du programme de mentorat ?
Notre conviction est qu’une formation au mentorat doit être considérée comme une phase incontournable dans un cursus de ce type. Notre expérience révèle que la majorité des mentors apprécie de connaître les lignes directrices sur leur rôle attendu ainsi que la raison d’être du mentorat, notamment quand le programme est lié à des objectifs organisationnels stratégiques. Ils sont alors enthousiastes de pouvoir échanger sur les meilleures pratiques. Quand on conçoit un programme de mentorat pour les mentors, on a tout intérêt à s’assurer que les principes suivants d’une relation de mentorat sont bien couverts :

1) Créer la relation

Une relation efficace entre un mentor et un mentoré requiert confiance, ouverture et respect de l’intimité. Dans un programme de formation, les mentors apprennent comment respecter les phases d’une relation qui ne cesse d’évoluer. Ils « rafraîchissent » leurs compétences sur la manière de construire une relation avec des personnalités différentes. Ils apprennent en particulier la patience et l’importance de créer un « terrain de jeu » commun, c’est-à-dire le partage d’expériences autour de sujets et d’intérêts communs, avant d’engager le mentoré dans une introspection personnelle ou des objectifs de développement de carrière.

2) Les mentorés ont besoin d’être responsabilisés

Les mentorés peuvent tirer profit des connaissances organisationnelles du mentor et utiliser leur mentor comme source d’information ou opportunité de rétroaction. Cependant, à travers une formation adéquate, les mentors comprennent que leur objectif est d’accompagner et permettre aux mentorés d’aboutir à leurs propres solutions et de mobiliser et développer leurs ressources internes. Ils peuvent notamment remettre au goût du jour leurs méthodes de questionnement et de feedback constructif et apprendre à confronter et provoquer les mentorés afin leur permettre de remettre en question les idées reçues ou la pensée collective.

3) Inspirer confiance

Le Mentor accompagne le mentoré afin qu’il développe une plus large perspective. Il lui apporte un environnement sécurisant libéré du stress pour faire face à des situations difficiles ou à la résistance. Typiquement, une formation au mentorat fournira au mentor quelques outils de base pour aider le mentoré à construire sa confiance en soi et sa capacité à rester motivé et à faire face aux situations difficiles.

4) Partager et faire vivre la vision stratégique

De par leur ancienneté et leur connaissance organisationnelle, les mentors représentent la source principale de la vision stratégique d’une organisation. Etant donné qu’il y a souvent un lien entre la vision et l’objectif stratégique d’un programme de mentorat (c’est-à-dire dans la gestion de la diversité), les mentors ont besoin d’adapter leur style de communication et de se focaliser sur le pourquoi impliquant un changement de posture allant de : « ceci est ce qu’il faut faire, c’est comme cela qu’il faut procéder » vers « ceci est notre but et voilà pourquoi nous nous y prenons comme cela » Les mentors doivent prendre conscience qu’ils sont considérés comme des exemples à suivre car les mentorés évaluent leur crédibilité par la mise en actes de leurs paroles.

5) Suivi des objectifs

Dans une relation efficace, les mentors encouragent et motivent les mentorés à poursuivre leurs objectifs de développement. Ils les soutiennent en faisant un suivi régulier des résultats ainsi que des ressources potentielles et des options alternatives. Pour cela, les mentors sont formés à des principes simples de mise en place d’objectifs de développement « smart » et à la manière d’assurer un suivi de façon motivante.
Enfin, dernier point et non le moindre, en terme de format de formation, nous recommandons d’adopter un style facilitateur, encourageant les échanges d’expériences et de minimiser l’enseignement classique ou les cours magistraux.

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *